D’après l’Organisation Mondiale de la Santé ou OMS, le nombre de cas de coronavirus enregistré depuis son apparition depuis décembre dernier jusque ce jour a dépassé les 100 000 cas faisant désormais plus de 3 000 morts un peu partout à travers le monde.

Même si la maladie est sur le point de devenir une pandémie, il faut savoir que certains pays, comme le Pays-Bas ne sont pas encore confrontés à la propagation de l’épidémie.

Cependant, il est important de faire l’éclaircissement sur les idées préconçues et les différents mythes entourant cette maladie virale appelé aussi Covid-19.

1. “Le coronavirus n’est rien d’autre qu’une grippe”

Malgré que le coronavirus ait les mêmes symptômes que la grippe saisonnière, à savoir des courbatures, de la fièvre ou encore de la fatigue, il faut savoir que le Covid-19 n’est pas du tout une grippe.

C’est une maladie causée par une infection virale pouvant engendrer une défaillance respiratoire aigüe.

Il faut aussi savoir que le coronavirus est mortel et touche les personnes les plus fragiles à l’instar des personnes âgées et des enfants.

Si le taux d’infection chez cette catégorie de personne est assez élevé contrairement à la majorité de la population c’est tout simplement parce que leur système immunitaire reste assez faible.

2. “Les masques anti-virus ne permettent pas de protéger du coronavirus”

mythes coronavirus

Oui et non !

Pour se défendre d’une probable infection au coronavirus, il est recommandé de porter un masque anti-virus mais pas n’importe lequel.

En effet, la plupart des masques anti-virus qu’on utilise pour se protéger contre la pollution ou d’une infection virale bénigne ne marchent pas avec le coronavirus.

Si vous souhaitez vous mettre à l’abri d’une contamination, il est préférable de porter un masque du type FFP.

Cela vous offrira un maximum de protection même si vous êtes en contact avec des personnes qui sont infectées par la maladie, comme le cas du personnel médical.

Face à une demande grandissante, ces masques sont actuellement en pénurie, toutefois, vous pouvez trouver les masques encore en stock ici. Sachez que ces masques ont une durée de vie estimée entre 4 et 5 heures.

Une fois cette durée terminée, il est conseillé de les remplacer au risque de vous exposer à une éventuelle contagion.

3. “Seuls les personnes âgées peuvent mourir du coronavirus”

Certes, le coronavirus est une maladie dangereuse pour les personnes du troisième âge et les personnes vulnérables telles que les enfants en bas àage.

Cela est aussi le cas des personnes qui sont déjà malades et qui sont sous traitements médicaux.

Toutefois, il est important de savoir que cette maladie peut tuer tout le monde, peut importe l’âge.

C’est pour cette raison qu’en cas de signalement quel que soit votre âge, il est judicieux de contacter le 15 afin d’exposer votre situation.

Dans le cas où vous présentez les symptômes du coronavirus, veuillez ne pas vous rendre dans un hôpital proche de chez vous ou chez votre médecin traitant.

Vous serez redirigé dans l’un des établissements spécialisés conçus pour accueillir les personnes atteintes de cette maladie.

4. “Vous ne serez infecté qu’après avoir été en contact avec une personne malade pendant 10 minutes”

Certaines directives hospitalières stipulent que vous devez avoir été au moins dix minutes à moins de deux mètres d’une personne infectée qui tousse et éternue pour devenir infectée.

Bien que les chances soient beaucoup plus faibles, vous pouvez également attraper le virus dans un délai plus court.

Veuillez vous informer sur les différentes directives qui régissent votre pays.

Vous devrez également savoir que certaines personnes ne développent pas les différents symptômes liés au coronavirus alors qu’elles sont malades.

En tant que porteurs sains, elles peuvent contaminer leur entourage et cela avec une période d’incubation de 15 jours. (27 dans certains cas rapportés)

C’est pour cette raison que l’Organisation Mondiale de la Santé ou OMS recommande la limitation des contacts physiques pendant que la situation ne soit pas encore sous-contrôle.

5. “Un vaccin contre le coronavirus sera disponible dans quelques mois”

Les scientifiques font tout ce qu’ils peuvent pour développer un vaccin, mais ce serait rapide s’il y avait un médicament qui pourrait être distribué à grande échelle en un an.

Entre autres, parce que les médicaments et vaccins doivent d’abord être soigneusement testés pour les effets secondaires avant d’être autorisés. Il faut donc prendre notre mal en patience dans l’attente qu’un nouveau vaccin pour se protéger contre le coronavirus soit mis au point.

De ce fait, prendre les précautions d’hygiène de base comme le lavage des mains, la limitation des contacts avec les personnes susceptibles d’être atteintes de la maladie, l’usage de mouchoirs à usage unique ainsi que l’utilisation de masque anti-virus comme le FFP restent de mise pour lutter